Actu

Agenda

Le Blog

 
Expression (libre)

Expression (libre)

Tout d’abord, un merci à vous tous pour votre fréquentation assidue de ce carnet de voyage en ligne, pour vos petits mots, vos encouragements qui font plaisir. Ce voyage est un vrai bonheur, vous le relater aussi. Mais parfois, à une heure du matin après une journée dense et chaude, je dois puiser dans des ressources cachées pour écrire l’article du jour, et je suis sûr que Milan fait de même pour m’envoyer les photos qu’il a triées... Alors savoir que vous lisez ces pages fait du bien.
Hier, cela faisait une semaine que nous étions ici. Au vu de tout ce que nous avons déjà vécu, c’est très long. Cependant, c’est le "ha bon déjà ??" qui l’emporte dans nos têtes. Si, cela se voit à nos vêtements de moins en moins propres et à nos mines de moins en moins fraiches... La température croissante (plus de 35°C) ne va pas aider pour les deuxièmes, la lessive le fera pour les premiers...

JPEG - 118.8 ko


En parlant de nos mines, ne vous attendez probablement pas à nous voir revenir trop bronzés, le soleil brûle, donc on ne sort que quand il se couche...
Oui, nous sommes un peu fatigués, mais nous adaptons le rythme ces jours ci pour y remédier avec des séances plus courtes et des matinées plus grasses.
Quant à la motivation, elle ne faiblit pas bien au contraire. C’est un vrai bonheur pour tout le monde d’être là et de vivre ça.

JPEG - 108.8 ko


Hier, nous avions théâtre et accro-porté au programme et tout s’est bien passé.
Il y a des enfants de 12 ans, originaires de Hébron, dans le groupe. En impro, l’un d’eux a mimé un pistolet et a tiré. Comme la plupart des enfants du monde auraient pu le faire. Sauf que nous tous, du lido, avons été marqués et gênés par l’interprétation que nous avons donnée à ce geste. C’est certain, ces gamins connaissent la violence plus que nous, et elle est un moyen d’expression pour eux. Le cirque leur fait beaucoup de bien pour canaliser cette énergie. Quand ça sort, ça sort, il faut peut-être laisser faire, faire avec en tous cas. A terme, il aura d’autres choses à raconter, on espère.

JPEG - 81.9 ko


D’autres choses à raconter, il y en a eu, dans les réunions qui ont suivi. Dans la première, Milan a fait un petit topos sur la prévention des blessures. Et oui, avant d’être photographe, il était artiste de cirque, alors forcément il a eu sa dose, un peu plus même.
Ensuite, nous avons abordé le processus de création du spectacle, d’abord en grand groupe, puis entre lidotiens. La discussion fut longue, parfois théorique, vive ou un peu balbutiante. Mais elle fut surtout vivante, démontrant une fois de plus la qualité d’écoute de tous ceux qui participent à cette aventure, ce qui s’était déjà vu dans les improvisations en théâtre. Faire fonctionner un groupe de plus de trente personnes fort en individualités et en caractères pourrait être une épreuve de force.

JPEG - 90.2 ko


Il n’en est rien, chacun trouve sa place, prend les initiatives, s’exprime et respecte tout le monde. Nous verrons dans les jours à venir dans quel mesure le processus créatif peut s’accommoder d’un tel fonctionnement. La pratique démocratique, elle, croît tous les jours au sein de notre projet. Comme l’enthousiasme... Demain, on n’en parle plus, on se lance !


Les commentaires


Ecrire un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message :


Suivre les commentaires de cet article : RSS 2.0 | Atom